Comment se faire financer un bilan de compétences par le Fongecif ?

Se faire financer un bilan de compétence par le FONGECIF

Le bilan de compétences est important dans votre carrière. Il vous permet d’analyser vos aptitudes afin de définir de nouvelles dimensions à atteindre. Sa réalisation nécessite une source de financement. C’est dans ce cadre qu’intervient le Fongecif qui constitue une alternative pour les travailleurs du privé. Comment financer votre bilan par cette institution et par quels moyens le faire ? Découvrez ce qu’il en est au travers de ce guide.

Remplir les conditions d’éligibilité

Le financement du Fongecif est inaccessible aux salariés et personnes en quête d’emploi de la fonction publique. Pour en bénéficier, vous pouvez être :

  • Salarié en CDI et justifier d’au moins 2 ans d’ancienneté, dont 1 an chez votre actuel employeur.
  • Demandeur d’emploi avec 2 ans d’activités pendant les 5 dernières années. Cela inclut 4 mois de CDD lors des 12 derniers mois.
  • Jeune de moins de 26 ans avec 1 an d’activités durant les 5 précédentes années y sont aussi éligibles.

Faire le point de sa situation professionnelle

Vu l’importance du bilan de compétences, vous devez être convaincus de vos aspirations avant de l’entreprendre. En cas de doute, vous pouvez prendre rendez-vous avec un conseiller en évolution professionnelle. Ce dernier vous orientera en ce qui concerne vos besoins et attentes. Vous saurez quoi viser pour votre bilan. Notez qu’il s’agit d’une consultation gratuite.

Constituer le dossier de prise en charge

Le dossier de financement est à retirer chez le Fongecif de votre région. Il comprend le formulaire de demande et les pièces justificatives à joindre. Un devis du prestataire de bilan de compétences vous sera exigé. Pour cela, rencontrez au moins 3 centres parmi les plus proches pour faire un meilleur choix.

Tenir compte de sa situation en constituant le dossier

Les pièces constitutives de votre dossier varient suivant votre situation.

– Pour un bilan hors temps de travail

Vous pouvez faire votre bilan de compétences en dehors des heures de travail. Dans ce cas, vous n’avez besoin d’aucune autorisation de votre employeur. Votre dossier sera constitué du formulaire et des pièces attestant votre éligibilité au financement. La facture montrant les tarifs de la prestation est à ajouter également.

– Dans le cas d’un bilan sur temps de travail

Vous pouvez demander une autorisation d’absence afin de réaliser votre bilan de compétences. Cette requête doit être adressée 60 jours au plus tard avant le début du bilan. Elle sera examinée dans un délai de 30 jours. Notez que pour des raisons professionnelles, l’employeur peut refuser la requête ou la reporter sur une autre période de son choix. Trois parties devront signer le formulaire. Il s’agit de l’organisme prestataire, votre employeur et vous.

– Pour un congé de bilan de compétences

Votre employeur peut délibérément vous accorder une période pour faire votre bilan de compétences. Dans ce cas, il devrait vous avertir afin que vous effectuiez la demande de financement dans le délai requis. Le dossier ne nécessitera pas d’autorisation de sa part.

– En utilisant le plan de formation de l’entreprise

Votre employeur peut établir un calendrier pour la formation du personnel. Il vous suffira d’effectuer la demande de prise en charge à temps pour bénéficier du financement. Cependant, votre entreprise doit dépendre du Fongecif pour que les frais soient octroyés par cette institution. La signature de votre employeur est nécessaire dans le dossier.

– Pour un sans-emploi

Si vous êtes sans-emploi, vous pouvez prendre la résolution d’effectuer votre bilan de compétences. Il vous suffira de remplir les conditions d’éligibilité, constituer votre dossier et le déposer au Fongecif de votre région. Les pièces attestant vos masses horaires de travail lors des dernières années sont à joindre à votre demande.

Déposer la demande de financement

Le dépôt de votre dossier doit se faire au Fongecif de votre région 45 jours avant le début du bilan de compétences. Un délai de 30 jours est consacré à l’étude de votre demande. Veillez à ce que toutes les pièces requises dans votre cas soient au complet. Vous serez assurés d’être satisfaits.

Soyez le premier à commenter
Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*