Quel style de maison trouve-t-on en Bretagne ?

bretagne trouve.jpg
Sommaire

La Bretagne vous a séduit par sa gastronomie unique, ses paysages variés, ses magnifiques plages et ses festivals exceptionnels ? Rien de mieux pour apprécier tout cela que de s’y installer. Que vous projetiez d’en faire une maison principale ou une résidence secondaire, le charme d’une maison traditionnelle bretonne est unique. En choisissant parmi les quatre styles de maisons typiques bretonnes, vous êtes sûr de maintenir un lien fort avec l’architecture locale et son passé. Vous pouvez choisir entre la longère, la chaumière, la malouinière et la maison côtière.

Choisissez bien votre maison en Bretagne

Avant de choisir le style de maison traditionnelle correspondant à vos goûts, posez-vous quelques questions essentielles, en l’occurrence :

  • Vous souhaitez acheter une habitation clé en main ou en faire construire une qui sera personnalisée ?
  • Vous voulez séjourner ou habiter en campagne, en bord de mer ou en ville ?
  • Vous avez une idée d’aménagement intérieur spécifique ?
  • Vous avez des préférences en termes de matériaux de construction et de décoration ?

De nombreuses offres sont proposées sur le marché immobilier breton. Pourquoi ne pas chercher votre bonheur parmi les différentes maisons à la vente sur Concarneau qui sont neuves ou rénovées ? Vous trouverez des maisons situées près des sentiers côtiers, proches de toutes commodités (écoles, commerces…), etc. Elles comprennent généralement un salon, une cuisine équipée, des chambres à coucher, un jardin…

Les caractéristiques d’une maison traditionnelle en Bretagne

Les maisons typiques de la Bretagne sont reconnues pour être esthétiques et confortables. Elles allient parfaitement tradition et modernité, car elles mettent à l’honneur le granit et l’ardoise. Ces matériaux sont élégants et robustes, mais surtout intemporels. Que vous décidiez de vous installer à la campagne, en bord de mer ou en ville, vous trouverez dans les maisons traditionnelles bretonnes l’âme celte ainsi que la culture marine. Quel que soit le style de maison que vous aurez choisi, les points communs entre les habitations sont les épais murs de granit, les toits en ardoise et l’orientation plein sud.

L’intérieur d’une maison traditionnelle en Bretagne prône les matières naturelles telles que le bois et l’osier. Vous serez ainsi toujours connecté à la nature. Des professionnels de la construction et des décorateurs sont généralement sollicités pour rénover certaines maisons traditionnelles situées dans cette région du nord-ouest de la France. Toutefois, ils savent comment garder le cachet de chaque habitation pour maintenir le côté nostalgique.

maison Bretagne

Les différentes maisons traditionnelles bretonnes

La longère est le style de maison traditionnelle le plus connu en Bretagne. Toutefois, d’autres types d’habitats existent également, notamment la chaumière, la malouinière et la maison côtière.

La longère

La longère est la maison typique des paysans et des artisans bretons. Elle se trouve généralement dans les terres. Sur le plan architectural, ce type de logement est étroit, étant donné qu’il est bâti selon un plan linéaire et qu’il se développe en longueur. La longère désigne les maisons dont les pièces d’habitation et les pièces d’exploitation sont contiguës. Les pièces d’habitation regroupent les chambres à coucher, la salle de séjour, la salle à manger et les chambres de service. Chacune des pièces s’ouvre par une porte qui mène directement sur l’extérieur. La façade arrière d’une longère se tourne généralement vers la mer. Les longères purement paysannes se déclinent en trois catégories :

  • la maison longue ou la longère à pièce unique dont l’équivalent britannique est le « long house »,
  • la longère augmentée d’une étable ou d’une grange-étable,
  • la longère à étable ou à grange-étable dissociée donnant sur une cour ouverte.

L’intérieur d’une longère comprend généralement une cheminée et un évier. Quelques meubles peuvent également y être présents, pour ne citer que le vaisselier, les armoires, les lits, les tables et les bancs. De nos jours, de plus en plus de personnes aménagent le grenier pour gagner de l’espace et moderniser l’intérieur. Les murs des longères ont été construits avec les matériaux locaux tels que le granit, la pierre et le bois. Quant à leur sol, il était réalisé en pavés de pierre. De plus, leur toit était recouvert d’ardoises ou de chaume, selon la région.

La chaumière

L’imagerie populaire désigne généralement les chaumières comme les maisons traditionnelles composant le petit village gaulois ayant résisté aux envahisseurs romains. À part la Bretagne, ce style de maison est également très présent en Normandie. Nous pouvons également en apercevoir dans les pays du nord et du nord-ouest de l’Europe, en l’occurrence en Allemagne, au Danemark, en Belgique et aux Pays-Bas. En France, le mot « chaumière » est aussi utilisé pour désigner une maisonnée ou une maison familiale. De nos jours, les chaumières ont pour certaines été transformées en hôtels, en chambres d’hôtes…

La chaumière est une maison traditionnelle rurale qui tire son nom de sa toiture recouverte de chaume. Cela peut être de la paille de blé, des tiges de roseau ou encore de la paille de seigle. Actuellement, le chaume est bien souvent remplacé par la tuile ou l’ardoise en raison de la rareté des matériaux utilisés.

La chaumière bretonne est généralement construite en argile, en bois ou en pierre. Comme ces matériaux sont disponibles en local, les agriculteurs pauvres ont pu s’en procurer facilement pour construire leur maison à moindre coût. Afin de protéger la façade de devant, ils ont utilisé un mélange de chaux, de sable et de lin qui donne une couleur blanchâtre aux murs. Le faîtage d’une chaumière est en tuiles. Ce type de maison comporte généralement un étage et un toit pentu avec une ou plusieurs fenêtres. Pour ce qui est de l’intérieur, il est composé de plusieurs pièces ayant chacune sa propre fenêtre. Une porte sépare chacune de ces pièces qui sont d’ailleurs présentées en rangée.

La maison côtière

Également appelées maisons de pêcheur, les maisons côtières sont regroupées et serrées les unes contre les autres de manière à former un village. Comme la pêche et le commerce maritime étaient les principales activités de la péninsule bretonne, les villageois et les pêcheurs habitaient dans ces petites maisons côtières durant des siècles. Vous pouvez en apercevoir que ce soit en ville ou à la campagne. Dans tous les cas, elles sont surtout situées tout le long de la côte bretonne. Elles se trouvent ainsi en bord de mer et sont généralement orientées vers le sud.

Tout comme les longères, les maisons côtières sont généralement en granit. Leurs murs sont parfois recouverts d’un enduit blanc réalisé à base de chaux. À l’époque, leurs volets bariolés étaient décorés avec le reste des peintures à bateau. Ces maisons comportent des lucarnes permettant d’aérer et d’éclairer l’intérieur. Elles disposent bien souvent de deux chambres au rez-de-chaussée et d’une chambre à l’étage.

maison côtière Bretagne

La malouinière

Les malouinières sont des habitations beaucoup plus spacieuses et plus luxueuses que les longères et les maisons de pêcheur. Représentant la marque des ingénieurs du Roi, ces manoirs ont été construits aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ils appartenaient aux riches armateurs malouins venus en villégiature dans la région bretonne. Ils se trouvent à environ 15 km de Saint-Malo. En s’y installant, les armateurs malouins pouvaient s’échapper de l’exiguïté des maisons intra-muros et des odeurs infectes de la ville en été.

Les malouinières sont de jolies maisons de luxe comportant de hautes cheminées. Elles ont généralement un étage supplémentaire et des combles. Elles se démarquent par leurs grandes fenêtres symétriques ainsi que leur noble toit en ardoise. Comme la plupart des maisons traditionnelles en Bretagne, leurs murs sont en granit. À l’intérieur, les meubles sont généralement fabriqués avec des tapisseries et des matériaux issus du commerce des Indes ou d’Amérique.

Quel style de maison bretonne choisir ?

Que ce soit la longère, la malouinière, la chaumière ou la maison de pêcheur, chaque type de maison traditionnelle témoigne de l’âme celte. Au niveau des murs, nous retrouvons souvent les matériaux locaux tels que le granit, la pierre et la terre. Les toits sont souvent en ardoise ou en chaume. Que vous construisiez une maison principale ou une résidence secondaire, n’hésitez pas à utiliser les mêmes matériaux et à adopter des plans architecturaux similaires pour vivre une expérience unique en Bretagne.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les vendredis l’actualité du Business : emploi, formation, immobilier, entrepreneurs…