Comment calculer votre consommation énergétique ?

gérer votre consommation d'énergie
Sommaire

Avec l’envol des prix de l’électricité, vous craignez peut-être de voir arriver votre prochaine facture. Il est possible d’estimer vous-même la consommation énergétique de votre logement et des appareils qui s’y trouvent. Cela vous permettra de prévoir vos prochaines dépenses énergétiques, qui représentent environ 10 % du budget des ménages français. En outre, de nouvelles législatures françaises existent et poussent les ménages à revoir leur consommation énergétique à la baisse. Découvrez comment calculer votre consommation énergétique et plus dans cet article.

Pourquoi estimer sa consommation énergétique ?

La première raison qui peut vous pousser à calculer votre consommation énergétique a déjà été quelque peu évoquée dans l’introduction. Il s’agit, tout d’abord, de prédire quel montant vous allez payer pour votre électricité et votre gaz. En 2022, les tarifs réglementés de l’électricité ont augmenté de 4 %, ce qui annonce des changements sur vos factures. En estimant votre consommation, vous serez à même d’y faire face et de réagir en conséquence, en réduisant votre consommation par exemple.

Le 23 novembre 2018, la loi ELAN (loi sur l’évolution du logement, l’aménagement et le numérique) met en place de nouvelles règles concernant l’immobilier et, notamment, sur les consommations énergétiques du parc immobilier français. Les conditions ont été précisées dans un décret tertiaire. Ces décrets vous pousseront peut-être à revoir votre consommation énergétique.

Calculez votre consommation énergétique.

En général, on calcule la consommation électrique d’un logement en kilowattheures (kWh). C’est généralement dans cette unité qu’est indiquée votre consommation énergétique sur vos compteurs électriques. La consommation est estimée en fonction de trois critères :

  • La surface de la maison : une surface plus importante demandera la consommation de plus d’énergie
  • La composition du foyer (le nombre d’habitant) fait aussi augmenter la quantité d’énergie utilisée
  • À quelles fins est utilisée l’électricité

Pour réaliser une estimation de votre consommation d’énergie, vous pouvez trouver des simulateurs sur internet. Leurs simulations se basent sur la méthode 3CL développée par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Celle-ci s’appuie sur des scénarios d’occupation qui fixent des moyennes en termes de durée d’occupation journalière, d’absence annuelle, de températures inférieures et extérieures, ainsi que de consommation d’eau chaude.

Notez aussi que les trois principaux postes de consommation d’électricité de votre habitat sont le chauffage, le chauffe-eau électrique et les appareils électroménagers et l’éclairage. C’est la somme de la consommation de tous ces appareils qui vous donne la consommation de votre logement. Ainsi, vous pouvez calculer votre consommation, en calculant celle de chacun de vos appareils. Pour cela, vous devez prendre en compte :

  • La fréquence et la durée d’utilisation quotidienne et annuelle
  • La puissance de l’appareil et sa classe énergétique

Une fois que vous avez ces deux valeurs, multipliez la puissance par la durée d’utilisation en heure puis par le nombre de jours, avant de diviser le résultat par 1000 pour obtenir un résultat en kilowattheures (kWh). N’oubliez pas aussi que vos appareils en veille consomment, même si c’est peu. En moyenne, tous les appareils en veille d’un logement consomment 80 € par an.

Comment réduire sa consommation énergétique ?

Pour réduire vos factures d’énergie et faire face à la montée des prix, il existe plusieurs méthodes. La première est d’adopter de bonnes habitudes au quotidien :

  • Baisser la température de ses chauffages (enlever un seul degré ferait baisser votre facture de 7 %)
  • Pensez à améliorer son isolation pour éviter les déperditions d’énergie
  • Éteindre les appareils électriques en veille et les lumières en sortant d’une pièce
  • S’assurer de choisir des appareils avec une bonne performance énergétique

Pour aider ces petits gestes, vous pouvez aussi repenser votre contrat d’électricité. Par exemple, vous pouvez souscrire à l’option Heures Pleines/Heures Creuses ou comparer d’autres offres de fournisseurs pour trouver les prix les plus adaptés à votre situation.

Laissez un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les vendredis l’actualité du Business : emploi, formation, immobilier, entrepreneurs…