Qui peut faire passer des bilans de compétences ?

passer bilan de compétences
Sommaire

Le bilan de compétences est l’outil idéal pour analyser vos compétences professionnelles, vos aptitudes et vos motivations. Que cela soit de votre propre initiative ou de celle de votre employeur, un bilan de compétences vous permet d’établir un état des lieux sur votre situation professionnelle ou sur votre formation. Il sera utile en cas d’évolution, de reconversion ou de changement dans votre vie professionnelle. De plus, ce bilan peut vous être payé, c’est donc une bonne solution si on craint de se lancer dans l’inconnu. On vous dit tout ce que vous avez à savoir sur le bilan de compétence dans cet article.

Qui est légalement autorisé à faire passer des bilans de compétences ?

Un bilan de compétences, en plus de vous aider à analyser vos compétences, vous aide à définir un projet professionnel et vos voies d’évolution, mais aussi à utiliser ces compétences pour obtenir une évolution professionnelle ou une formation. 

Ce bilan, qu’il soit réalisé sur vos heures de travail ou non, doit impérativement être mené par un prestataire extérieur à l’entreprise. Cette dernière n’a pas le droit d’organiser des séances internes pour ses salariés. Les prestataires sont financés par des fonds publics ou mutualisés. Ils doivent être certifiés sur la base de critères définis par décret ou par le Conseil d‘État. La liste de ces prestataires est établie par des organismes spécifiques comme le FONGECIF ou l’OPCA.

Parmi ces prestataires, le centre de bilan de compétence ABACUS (https://abacus-rh.com) est l’un des leaders français qu’on retrouve sur tout le territoire. Ce centre vous accompagne dans tout votre projet de formation ou d’évolution professionnelle, de l’amorce du projet à l’aide au financement. 

Comment puis-je bénéficier d’un bilan de compétences ?

Les bilans de compétences sont ouverts aux salariés en CDI, en CDD, aux intérimaires, aux fonctionnaires et aux demandeurs d’emploi (via Pôle Emploi). Ce bilan peut se faire sur le temps de travail du salarié, avec accord préalable de l’employeur, ou hors heure de travail, sans que l’employeur soit informé. Le bilan peut aussi être demandé par l’entreprise, mais le salarié devra donner son consentement. 

Un bilan de compétences est généralement réparti sur plusieurs semaines et comporte plusieurs phases. Une première phase préliminaire pour cerner les besoins du salarié. Une deuxième phase d’investigation pour construire le projet du demandeur. Enfin, une phase de conclusion avec des entretiens personnalisés qui permettent de revoir les résultats pour en tirer des conclusions et des pistes d’amélioration.

Pour financer votre bilan de compétences, il existe plusieurs moyens. Si vous réalisez celui-ci sur votre temps de travail, c’est votre employeur qui devra vous le payer. Vous pouvez aussi faire appel à votre compte professionnel de formation (CPF) ou faire appel au FONGECIF.

Comment faire passer des bilans de compétences ?

Il est toujours possible de se lancer dans les bilans de compétences si vous possédez une expérience solide en tant que psy ou dans les relations humaines. Aujourd’hui, les formations commerciales avec une spécialité dans le coaching sont aussi acceptées. Il est, cependant, plus sûr de se lancer dans l’aventure avec une formation spécifique. Les formations pour devenir consultant en bilan de compétence sont nombreuses et vous proposent de la pratique en même temps que de la théorie. Vous pouvez aussi la suivre en rythme alterné pour conserver votre emploi à côté.

Laissez un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les vendredis l’actualité du Business : emploi, formation, immobilier, entrepreneurs…