Formation à la sécurité incendie en entreprise : les obligations pour l’employeur 

8f90a1c038d52e0ccd752e460d8c9544
Sommaire

Les risques d’incendie en entreprise ne sont pas négligeables, surtout celles dans lesquelles on manipule assez d’objets inflammables. C’est pour cela que la loi a prévu des règlements qui obligent l’employeur à faire former et à informer ses employés sur les démarches de prévention du risque d’incendie. Quelles sont ces obligations ?

Quels sont les formalismes qui incombent à l’employeur pour obligation de formation et d’information à l’incendie ?

Dans toutes les entreprises, peu importe le secteur d’activité dans lequel elles interviennent, l’employeur à l’obligation de porter à la connaissance des salariés les instructions sur la sécurité incendie. Il existe à cet effet de nombreuses plateformes de formation, dont Lootibox. L’information à mettre nécessairement à la disposition des employés s’articule autour des consignes de sécurités incendie, de l’instruction d’évacuation en cas d’incendie et il revient aux personnes chargées de mettre en œuvre lesdites instructions.

Pour les établissements qui regroupent plus de 50 personnes, que l’on manipule ou non des substances ou matières inflammables, il est impératif d’établir une consigne de sécurité. Ladite consigne de sécurité doit être affichée de manière apparente dans les locaux où :

  • Se retrouvent les matières inflammables ou explosives ;
  • Se regroupent plus de cinq personnes ;
  • Desservent un groupe de locaux dans les autres cas.

La consigne sécuritaire exigée doit aborder bon nombre de points, dont l’emplacement du matériel de secours et d’extinction. Les employeurs des établissements qui ne sont pas soumis à l’élaboration d’une consigne de sécurité incendie sont tenus par le Code du travail d’établir des instructions permettant l’évacuation rapide de tous les occupants dans des conditions de sécurité optimale.

Quels types de salariés peuvent être formés ?

Tous les salariés d’une entreprise doivent être normalement formés. L’employeur doit en effet s’assurer que ses employés sont convenablement formés à :

  • Alerter en cas d’incendie ;
  • Se servir des moyens de premiers secours pour faire face à un début d’incendie. L’utilisation des extenseurs par exemple ;
  • Exécuter les manœuvres essentielles en cas d’incendie, notamment la mise en sécurité du poste de travail, l’évacuation totale du personnel et de tous ceux qui étaient sur les lieux.

En plus de ces mesures minimales, certains employés bénéficient des formations spécifiques. C’est le cas des entreprises dont le risque d’incendie est plus élevé. Cela dit, voici les formations particulières que certains salariés sont susceptibles de suivre dans le cas d’espèce :

  • Mise en œuvre des équipements complexes de lutte contre l’incendie ;
  • Mise en sécurité de certaines installations ;
  • Évacuation des travailleurs et de tous les occupants.

Sans le mentionner directement, le Code de travail fait référence à des employés spécifiquement désignés par les employeurs. 

Les documents obligatoires qui doivent accompagner les consignes

Selon le référentiel des bonnes pratiques, l’employeur, en plus de donner des consignes claires à ses employés, doit leur fournir quelques documents. Ces derniers sont notamment un plan d’évacuation et un plan d’intervention. Le premier a pour but principal d’aider les personnes en danger à se repérer immédiatement sur le site d’incendie pour qu’elles puissent quitter les lieux. Quant au second plan, il est destiné au service de secours. 

En entreprise, l’employeur doit faire former ses employés en matière de sécurité incendie. Il doit aussi leur fournir le nécessaire pour intervenir si une telle situation se présente.

Laissez un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les vendredis l’actualité du Business : emploi, formation, immobilier, entrepreneurs…