Le processus de rachat de crédit : comment cela fonctionne-t-il ?

fonctionne processus.jpg
Sommaire

Le rachat de prêt est une démarche par laquelle un établissement bancaire regroupe vos dettes en un seul et nouveau prêt. Cette opération peut être une véritable opportunité pour un emprunteur, car il peut bénéficier d’un taux d’intérêt plus avantageux. Nous vous invitons à découvrir comment fonctionne le processus de rachat de crédit à travers cet article.

Les différents types de rachat de crédit

De nombreux établissements spécialisés sont disposés à vous aider si vous avez un projet de rachat de crédit. Il en existe cinq types :

  • le rachat de crédit à la consommation : il s’agit de la forme la plus courante et la plus simple du rachat de prêt. Il regroupe l’ensemble des crédits que l’emprunteur a souscrits en dehors du secteur immobilier,
  • le rachat de crédit hypothécaire : son principe est identique à celui du rachat de crédit à la consommation. En revanche, il concerne seulement les ménages qui possèdent un immeuble à hypothéquer,
  • le rachat de prêt-relais : il s’agit du prêt contracté entre l’achat de votre nouveau bien immobilier et la vente de votre ancien logement,
  • le rachat de crédit avec apport de trésorerie : il ne se limite pas au regroupement de vos anciens prêts. Il permet également d’obtenir une enveloppe supplémentaire afin de financer un nouveau projet,
  • le rachat de prêt immobilier : il s’agit du crédit concernant l’achat d’un ou de plusieurs biens. Ici, vous pouvez changer de garantie et financer les travaux sur votre bien immobilier. Notez également que dans le rachat de crédit immobilier, la durée restante du prêt en cours doit être supérieure à la durée écoulée.

Veillez à bien considérer votre situation avant de vous lancer dans cette démarche.

Les étapes à suivre pour un rachat de crédit

Vous devez suivre cinq étapes dans le processus de rachat de crédit.

La demande de rachat de crédit

En premier lieu, il faut déposer une demande auprès d’un établissement financier. Ce dernier peut être un intermédiaire bancaire, une banque ou un établissement de crédit. Vous pouvez réaliser la demande en ligne, par téléphone ou directement par le biais d’un conseiller.

L’instruction du dossier

Après réception de la demande, un conseiller va vérifier les informations fournies et lancer l’instruction du dossier. Ensuite, il va rassembler les justificatifs de chaque information. Il s’agit des derniers bulletins de salaire, des relevés de comptes, des échéanciers de crédits, etc.

L’étude de faisabilité

Après réception des documents, un analyste ou un conseiller spécialisé dans l’étude des projets de rachat de crédit va calculer la faisabilité. Cela s’effectue en tenant compte des points majeurs. Il s’agit de l’endettement, du reste à vivre, du ratio hypothécaire pour les financements avec garantie, etc. Grâce à cette étude, comme le précise le site keyliance.fr, il est possible de valider la faisabilité et de proposer l’offre de rachat de prêt.

démarche rachat de crédit

La réception de l’offre

L’offre de contrat de crédit comprend les modalités du rachat de prêts, le montant total du crédit, le coût total dû et la durée du remboursement. Il inclut également le taux et le montant de la nouvelle mensualité réduite ainsi que toutes les informations nécessaires concernant le contrat de prêt. Avant de retourner l’offre signée, l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion.

Le déblocage des fonds

Une fois que les deux parties ont fini de signer le contrat, il est possible de passer au déblocage de fonds. Dans ce cas, le prêteur adresse à chaque créancier le remboursement de montants dus. Le mois qui suit, le prêteur prélève la première échéance du crédit sur le compte bancaire informé lors de l’instruction du dossier. En cas de rachat de crédit avec un nouveau projet, le montant sera débloqué avec le remboursement des créanciers.

Le coût d’un rachat de crédit

Il faut noter que la demande de formulaire en ligne est toujours gratuite. Selon la loi, l’organisme financier est sujet à une restriction. Il ne peut pas demander le versement d’une somme à titre d’intérêt ou de frais bancaires avant la mise en place définitive du financement.

Après validation du rachat de crédit, l’emprunteur peut être sujet au paiement de dépenses supplémentaires. Ces dernières sont incluses dans le montant total à faire racheter. Les frais concernent notamment :

  • les Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA),
  • les frais de notaire,
  • les frais de la nouvelle assurance emprunteur,
  • les frais de dossier ou frais de banque,
  • les frais de courtage.

Vous pouvez également vous tourner vers les institutions virtuelles pour votre rachat de crédit. En effet, il est désormais possible de trouver une banque en ligne fiable sur internet.

Le paiement du rachat de crédit

En principe, le bénéficiaire d’un rachat de crédit obtient le montant du prêt après regroupement des échéances. Le processus allant de la demande de regroupement de prêts au versement est de dix jours au moins pour un crédit à la consommation. Pour une garantie hypothécaire, la durée est de trente jours. Vous devez rembourser mensuellement une partie du prêt avec un seul prélèvement réduit, et cela, relativement au cumul initial des mensualités précédant le rachat de prêt.

Laissez un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les vendredis l’actualité du Business : emploi, formation, immobilier, entrepreneurs…