Comment répondre à un appel d’offre public ?

répondre a un appel d'offre en ligne
Sommaire

Un appel d’offres public est une opportunité de business importante qui permet d’accroître votre chiffre d’affaires. Il s’agit, en effet, d’un moyen efficace d’amplifier entre autres votre notoriété. Remporter un appel d’offres permet à une entreprise de bien se positionner dans son secteur d’activité. En raison de sa complexité, il n’est pas toujours facile aux entreprises de la rédiger. Voici quelques astuces pratiques pour y parvenir !

Les prérequis pour répondre à un appel d’offres public

En règle générale, il n’est pas aisé pour la majorité des entreprises d’assurer la gestion des appels d’offres publics. La mise en place d’une gestion efficace et organisée du processus d’appels d’offres public demande de l’expertise et de l’expérience.

Utiliser un outil adapté et détecter des annonces gratuites des marchés publics

L’usage d’un outil approprié est indispensable pour la gestion des appels d’offres. Au nombre des outils disponibles figure le logiciel des appels d’offre qui est particulièrement très efficace. Il permet de sélectionner les fournisseurs et de fusionner les données.

Ce logiciel sert également à collecter les informations et les documents utiles à la réponse à un appel d’offre. De plus, il vous permet d’analyser et de qualifier les réponses et de proposer un suivi des dossiers. Il faut noter qu’un outil approprié doit être en mesure de :

  • comparer les différents appels d’offres ;
  • réutiliser les données ;
  • aider à la prise de décision.

Par ailleurs, pour répondre à un appel d’offre public, vous devez détecter des annonces gratuites de marchés publics. Il s’agit des avis des marchés portant couramment le nom d’Avis d’Appel à la Concurrence.

Téléchargez le Dossier de Consultation des Entreprises (DCE)

Le Dossier de Consultation des Entreprises ou DCE rassemble l’ensemble des pièces qui définissent les besoins de l’acheteur. Il est aujourd’hui connu sous l’appellation « documents de la consultation », mais certains acteurs continuent d’employer le terme DCE.

Ce document apporte aux entreprises candidates, l’ensemble des renseignements sur le projet concerné. On distingue entre autres :

  • les plans d’exécution ;
  • les plannings ;
  • le permis de construire ;
  • le budget alloué aux travaux.

Toutefois, il faut noter que le DCE est désormais dématérialisé pour les appels d’offres publics. Les entreprises intéressées doivent alors se rendre sur les profils des acheteurs pour le télécharger. Les profils figurent sur la plateforme de dématérialisation.

Pour accéder au document, vous aurez besoin de l’adresse de téléchargement du DCE des entreprises. Celle-ci est ordinairement mentionnée sur le site qui s’affiche dans la publicité. Le site en question est une plateforme de dématérialisation appelée profil d’acheteur.

Examinez le dossier de consultation des entreprises (DCE) et l’avis (AAC)

Le but de cette étape est de permettre à l’entreprise de se poser des questions pour savoir :

  • qui demande la consultation ;
  • quel est l’objet du marché ;
  • quel est le type de procédure ;
  • quelle est la méthode d’achat.

Cette phase vous permet également de connaître les capacités nécessaires, les documents de postulation et d’offres à poster. En vous posant les bonnes questions, vous saurez aussi les obligations qui se rapportent à la signature.

Quelques étapes complémentaires à suivre pour répondre à un appel d’offre public

Après avoir examiné le dossier de consultation des entreprises, il faut à présent rédiger le dossier de candidature.

Rédigez le dossier de candidature

Cette phase est réservée à la rédaction de votre réponse et à l’envoi de la réponse électronique. Votre dossier de candidature donne à l’acheteur une assurance sur la recevabilité de la postulation. Il en va de même pour les aptitudes financières, techniques et professionnelles de l’entreprise candidate.

Faites examiner les candidatures et offres par l’acheteur public

Après avoir reçu des courriers, l’acheteur est tenu de faire analyser des candidatures et offres. Lorsque ces dernières sont dites « non conformes », elles sont systématiquement éliminées, même s’il existe des possibilités de régularisation.

Cependant, vous devez noter que les postulations peuvent faire objet de demandes de suppléments. Quant à l’acheteur, il est de son devoir de vérifier l’aptitude juridique pour répondre à un appel d’offres public.

Il évaluera également les capacités des différents candidats en vue de rester dans une phase d’analyse des candidatures. Ce professionnel sera aussi à même de choisir l’offre la plus profitable lors d’une phase d’analyse des offres.

En conclusion, retenez que la réponse à un appel d’offres public nécessite une bonne préparation à l’avance.

Laissez un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les vendredis l’actualité du Business : emploi, formation, immobilier, entrepreneurs…