Déclaration de Montréal : Pour un monde débarrassé de la fission nucléaire Publiée au Canada pendant le FSM en août 2016

Publié le :

Citoyen(ne)s de cette planète inspiré(e)s par le Deuxième Forum social mondial thématique pour un monde sans fission nucléaire qui s’est tenu à Montréal du 8 au 12 août 2016, nous faisons collectivement appel à une mobilisation mondiale dans le but :

  • d’obtenir l’élimination de toutes les armes nucléaires,
  • de mettre fin à toutes les activités mondiales d’extraction de l’uranium,
  • et de mettre un terme à la production massive continuelle de déchets nucléaires à haute intensité en se débarrassant de tous les réacteurs nucléaires.

Appel à tous les citoyens du monde

Cet appel est lancé aux citoyen(ne)s de tous les pays du monde qui constatent la nécessité, en tant qu’individus ou en tant que membres d’une organisation, d’atteindre un monde libéré de la fission nucléaire. Nous nous engageons à construire un réseau mondial de citoyen(ne)s du monde qui travailleront ensemble, en utilisant l’internet et les réseaux sociaux, pour briser l’isolement, pour s’entraider et pour coordonner le lancement d’actions communes visant à obtenir un monde libéré de la technologie de la fission nucléaire, qu’elle soit civile ou militaire.

Nous commencerons en établissant des canaux de communication pour partager les informations et les outils éducationnels concernant les aspects légaux, techniques, financiers, médicaux et ceux reliés à la sécurité pour tout ce qui concerne les activités nucléaires militaires et non militaires. Nous mettons nos ressources en commun, au-delà des frontières nationales, dans un esprit de collaboration, en nous permettant de contribuer à la formulation d’une réponse convergente et coordonnée pour contrer les plans de l’institution nucléaire qui opère à l’échelle mondiale avec l’intention de multiplier les installations nucléaires civiles et militaires sur toute la planète afin d’y déverser, enfouir et abandonner les déchets nucléaires.

Nous reconnaissons toute arme nucléaire comme un instrument de terreur brutal et inégalé, visant à tuer des millions d’hommes, de femmes et d’enfants innocents d’un seul coup. Nous réalisons qu’une guerre nucléaire même limitée peut provoquer des changements climatiques extrêmes à l’échelle mondiale, handicapant la production agricole et menaçant la survie de toutes les formes de vie plus complexes. Nous sommes vivement conscient.e.s qu’un monde armé du nucléaire en viendrait éventuellement à se détruire et à mettre en marche un processus qui inverserait quatre milliards d’années d’évolution. Nous sommes déterminés à aider le monde à s’éloigner de l’annihilation nucléaire.

Nous réalisons que chaque réacteur nucléaire est un entrepôt de déchets industriels les plus pernicieux à être jamais produits ; des déchets tellement radioactifs qu’ils fondent s’ils ne sont pas continuellement refroidis ; des déchets qui, si visés par des terroristes ou des saboteurs, ou par de l’armement conventionnel, peuvent rendre inhabitables d’immenses portions de la planète pendant des siècles ; des déchets qui contiennent des matériaux pouvant être utilisés comme explosifs nucléaires n’importe quand dans le futur, pour des milliers d’années à venir.

Reconnaissant l’uranium en tant qu’élément de base derrière toute arme et tout réacteur nucléaires, nous soutenons les International Physicians for the Prevention of Nuclear War et le Symposium mondial sur l’uranium (Québec 2015) qui ont appelé à l’interdiction mondiale de l’extraction et de l’exploitation de l’uranium.

Nous nous servirons de nos réseaux pour :

  • faire pression sur tous les gouvernements pour abolir définitivement la fission nucléaire ;
  • faire connaître les dangers associés à l’exportation et au transport de matériaux hautement radioactifs et des matières et déchets nucléaires ;
  • dissiper les mythes utilisés qui vantent l’attachement irrationnel au nucléaire ;
  • faire connaître les histoires affligeantes des victimes et réfugiés du nucléaire ;
  • prendre mutuellement conscience de notre responsabilité morale à ne pas accabler les générations futures avec un héritage nucléaire empoisonné ;
  • alerter les gouvernements ne possédant pas d’installations nucléaires sur leurs territoires de leurs dangers, afin de leur éviter de s’empêtrer dans cette technologie ;
  • éduquer le public sur les découvertes des ingénieurs, médecins, biologistes, écologistes, physiciens et citoyens préoccupés ayant une connaissance particulière des dangers du nucléaire ;
  • promouvoir et populariser la grande variété d’alternatives écologiques et durables d’énergie renouvelable ;
  • appuyer les lanceurs d’alerte (dénonciateurs) et intenter des poursuites face aux cas les plus flagrants de méfaits nucléaires ;
  • faire la promotion de la résolution non violente des conflits et
  • dénoncer l’obsession illégale, immorale et démentielle de conserver des arsenaux d’armements nucléaires.

Nous invitons toute personne, tous groupes et organisations impliquées, à s’engager sur le chemin d’un futur débarrassé de la fission nucléaire et de l’exploitation de l’uranium. Nous les invitons à endosser cet appel et à le disséminer largement dans leurs réseaux.
Les personnes et organisations souhaitant signer cette déclaration sont invitées à envoyer leur adhésion à ccnr chez web.ca, en indiquant leur pays.

Attention  : nous demandons, à ceux qui ne veulent pas avoir leur e-mail adresses dans la liste de discussion du Réseau, d’envoyer à globalnetwork chez xonuclear.net le message suivant : "Je demande que mon adresse e-mail ne figure pas sur la liste de diffusion du Réseau Mondial vers un monde sans nucléaire".

Agir ensemble

AgendaTous les événements