Agir pour un monde libéré de la fission nucléaire

Publié le : , par  CIIP

Les mobilisations en cours dans de nombreux pays pour obtenir l’éradication totale et définitive sur notre planète terre de toute activité de fission nucléaire tant militaire que civile viennent de recevoir un nouveau soutien et une nouvelle impulsion au cours du FSM (Forum Social Mondial) de Montréal au Canada réuni du 8 au 14 août 2016.
Il s’agit de la “Déclaration de Montréal”, adoptée par les participants du "2ème Forum Social Thématique contre l’utilisation civile et militaire du nucléaire", qui s’est tenu à l’occasion du FSM.

Cette déclaration résulte elle-même de l’« Appel de Tokyo pour un Réseau Mondial vers un monde sans nucléaire », lancé par le premier « Forum social mondial thématique contre le nucléaire civil et militaire », réuni à Tokyo et Fukushima du 23 au 28 mars 2016, dont les participants venus de plus de 10 pays de 3 continents, ont appelé à la création d’un réseau mondial au service de l’intercommunication, de l’appui mutuel et du lancement d’actions communes pour un monde sans nucléaire civil et militaire. (Ce premier appel de Tokyo est accessible à cette adresse).

La Déclaration de Montréal fait également écho au discours du 9 août dernier de Tomihisa Taueat, maire de Nagasaki, lors de la commémoration du bombardement nucléaire de cette ville ( 9 août 1945 - 60 à 80.000 morts sur 250.000 habitants ) :
« Je lance un appel aux dirigeants des États qui possédent des armes nucléaires, à ceux des autres pays et à tous les peuples du monde : s’il vous plaît venez visiter Nagasaki et Hiroshima. Découvrez par vous-mêmes ce qui est arrivé aux êtres humains sous le nuage du champignon atomique. Prendre conscience de cette réalité est le point de départ de toute réflexion sur un avenir exempt d’armes nucléaires... Il est maintenant temps pour vous tous de rassembler autant de votre sagesse collective que vous le pouvez, et d’agir de telle sorte que nous ne détruisions pas l’avenir de l’humanité... » [1]

À la suite de cet appel de Tokyo, et de celui du maire de Nagazaki, la « Déclaration de Montréal » lancée à l’occasion du FSM se donne l’objectif ambitieux, mais simple et radical, de proposer une mobilisation mondiale dans le but

  1. d’obtenir l’élimination de toutes les armes nucléaires,
  2. de mettre fin à toutes les activités mondiales d’extraction de l’uranium et,
  3. de mettre un terme à la production massive continuelle de déchets nucléaires à haute intensité en se débarrassant de tous les réacteurs nucléaires.

La tendance à la régression de l’énergie nucléaire et à son éradication totale s’observent d’ailleurs dans de nombreux pays comme on peut le constater sur le site de l’organisation « Sortir du nucléaire ». Voir aussi la carte des pays de l’Union Européenne.

Le CIIP est totalement acquis aux objectifs de cette "déclaration de Montréal" et se mobilise pour la faire signer par le maximum de citoyens et d’organisations de la société civile.

Campagnes d’action

AgendaTous les événements