De quoi Total est-elle la somme ? Multinationales et perversion du droit

Publié le :
  • Présentation du livre d’Alain Deneault (Rue de l’échiquier, 448 pages, 23.90 €, février 2017)

    Alain Deneault est docteur en philosophie de l’Université Paris-VIII et il enseigne la pensée critique à l’université du Québec à Montréal. Il est le coauteur de "Noir Canada, pillage, corruption et criminalité en Afrique" (Écosociété) et de "Paradis sous terre, comment le Canada est devenu une plaque tournante pour l’industrie minière mondiale" (Rue de l’échiquier/ Écosociété). Il a également publié La Médiocratie chez Lux éditeur en 2016.

    Org. Survie 38

    Grenoble, librairie Le Square
    2, Place du Docteur Léon Martin (Square des Postes)

Se pencher sur l’histoire de Total, c’est mettre en évidence comment l’état du droit et la complicité des États ont permis à une firme, légalement, de comploter sur l’établissement des cours du pétrole ou le partage de marchés, coloniser l’Afrique, collaborer avec des régimes politiques formellement racistes, corrompre des dictateurs et représentants politiques, conquérir des territoires sur un mode militaire, délocaliser des actifs et infrastructures dans des zones franches, obérer des régimes oligarchiques au détriment des peuples, polluer de vastes territoires au point de menacer la santé publique, vassaliser des régimes politiques pourtant souverains, ignorer des évidences pour épuiser des adversaires en cas de procédures, asservir des populations et régir des territoires entiers. Chaque verbe de cette énumération donne le thème d’un des douze chapitres du livre.

De quoi Total est-elle la somme ? Multinationales et perversion du droit
Alain Deneault, Rue de l’échiquier, février 2017, 448 pages

Agenda solidaire

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017