Gouvernement de la République du Kabinda en exil Communiqué de presse n°278

Publié le :

Le Kabinda est un petit pays situé en Afrique centrale, colonisé par l’Angola depuis 1975, bien qu’il n’ait aucune frontière commune avec celui-ci. Il faut dire que son sous-sol regorge d’or, de diamants, de manganèse et surtout de pétrole. Ce qui explique son annexion par l’’Angola et ce, alors qu’il est habité par une population qui ne se reconnaît nullement comme angolaise. Nous avons reçu ce communiqué du Gouvernement en exil, que nous relayons ci-dessous.

Le gouvernement de la République du Kabinda en exil attire solennellement l’attention de Communauté intemationale, et notamment de I’ONU, l’Union Européenne, l’Union Africaine, Amnesty Intemational, Human Rights ’Watch, la Croix Rouge lnternationale et tous les Etats membres de ces organisations sur la banalisation du drame du Kabinda (Cabinda).

En effet, dans un total non respect des normes internationales, les autorités angolaises viennent d’y organiser des prétendues élections, dont les résultats étaient connus d’avance. Alors que le gouvernement Kabindais en exil avait clairement demandé à ses ressortissants ne pas participer à cette mascarade, le pouvoir de Luanda a publié des résultats qui ne reflètent aucunement la situation sur l’ensemble du territoire.

Il faut donc s’attendre aux habituelles manœuvres d’intimidation et campagnes de terreur de la part du MPLA [1], dont le but extrême est d’exterminer une population sans défense et qui aspire tout simplement à son indépendance. Voila son seul crime !

L’argent du pétrole est allègrement utilisé à des fins de corruption. afin de faire taire la Communauté internationale. et le risque d’une reprise de la guerre civile est bien réel.

Nous appelons donc la Communauté Internationale à prendre des mesures pour une action concertée, afin d’éviter le massacre d’innocents.

Fait à Grenoble. le 28 août 2017
Dr. Joël BATILA
Chef du G.R.K.E

[1Mouvement populaire de libération de l’Angola, parti au pouvoir depuis l’indépendance, en 1975 (note du CIIP).

Point de vue sur...

AgendaTous les événements