Lutte des femmes de Ouarzazate (Maroc) contre les dérives du micro-crédit Dossier de presse et de synthèse

Publié le :

Conçu comme une innovation financière pour créer des micro-entreprises et des micros emploi, le micro-crédit a rapidement connu des dérives souvent accompagnées de taux d’intérêt usuraires. Progressivement, sous la pression de certaines banques, il a débordé son domaine initial pour financer des prêts à la consommation, alors que les familles pauvres ne pouvaient pas les rembourser. Si bien qu’au lieu de réduire la pauvreté, de telles dérives n’ont fait que l’aggraver et approfondir la crise sociale. A Ouarzazate, les femmes victimes de ces dérives ont décidé de les combattre et ont créé une association pour se défendre. Mais Amina Mourad et Ben Nasser Smaïni, ses animateurs, font l’objet de poursuites judiciaires. La solidarité internationale s’organise.

Dossier de presse.
MAROC SOLIDARITÉS CITOYENNES ; CENTRE D’INFORMATION INTER-PEUPLES. - 2013/12. - 32 P., 3 €

Télécharger le dossier :

Dossier "Lutte des femmes de Ouarzazate contre les dérives du micro-crédit"

Nos dossiers

AgendaTous les événements