L’Utopie des indociles : exposition de Longo Maï au Capitole d’ ARLES du 26/9 au 9/10 2014

Publié le :

Les coopératives européennes Longo maï présentent l’exposition « l’utopie des indociles - 40 ans Longo maï », créée par Andréas Schwab, historien de Berne, réalisateur notamment d’une exposition sur 68 en 2008 à Francfort. Après Bâle, Genève, Zürich, Lausanne et Berne, « l’utopie des indociles » était à Forcalquier du 30 août au 15 septembre puis sera en Arles du 26 septembre au 9 octobre et enfin à Berlin du 25 octobre au 15 novembre. L’exposition est bilingue français/allemand.

JPEG

Les coopératives Longo maï sont nées de l’héritage des événements de 68. Elles constituent aujourd’hui, 40 ans après, un réseau de 10 lieux de vie à travers l’Europe. Des lieux autogérés, sans salariat et avec une « caisse » commune, la propriété collective des biens, où l’on pratique entre autres, agriculture, élevage, artisanat, accueil, radio, ainsi que de multiples activités culturelles et politiques. L’exposition est principalement tournée sur le présent des coopératives et la vie à Longo maï, mais elle raconte aussi le passé de ce mouvement. Les jeunes révoltés à l’origine de Longo maï cherchaient une alternative à la confrontation de plus en plus violente entre militants et forces de l’ordre. Ils voulaient créer des « bases » de survie et d’indépendance d’où poursuivre la lutte.

Histoire

En avril 1973, une trentaine de jeunes suisses, allemands, autrichiens et français sont allés en Provence pour construire sur 300 ha de terres abandonnées la première coopérative. Ils lui donnèrent le nom de Longo maï, « que cela dure longtemps » en provençal.
En automne 1973, Raymond Marcellin, ministre de l’intérieur, ordonne l’expulsion de sept des fondateurs autrichiens et suisses, soupçonnés d’espionner le Plateau d’Albion au profit du KGB. Aujourd’hui, la base stratégique de missiles du Plateau d’Albion a été démantelée et Longo maï poursuit son chemin…
En 1983, Gaston Deferre, autre ministre de l’intérieur, ordonne l’interdiction de Radio Zinzine fondée par Longo maï, soupçonnée d’accointances terroristes. Aujourd’hui Radio Zinzine émet en FM de Briançon à Aix-en-Provence, en numérique sur Marseille et partout dans le monde via internet…
De 1973 à aujourd’hui, la liste de ces petits événements, tracasseries et vrais mauvais coups, sans parler des rumeurs de dérive sectaire, serait beaucoup trop longue, la plupart seront présentés dans l’exposition.

Vivre autrement

Les femmes et les hommes qui vivent aujourd’hui à Longo maï revendiquent toujours le droit de vivre autrement, d’aider ceux qui veulent en faire autant à le faire, de se mêler de tout et même de ce qui ne les regarde pas, de vouloir changer le monde, de résister au rouleau compresseur globalisateur…
Les bagarres et luttes auxquelles participent les femmes et les hommes de Longo maï aujourd’hui sont diverses. Solidarité avec les sans-papier, dénonciation de la forteresse Europe, lutte contre le puçage électronique obligatoire des animaux d’élevage, pour le droit à produire ses propres semences, contre le délirant projet d’E.ON à Gardanne qui entend brûler la forêt provençale pour en faire de l’électricité, contre le mégalomaniaque projet ITER…
Soutien à ceux qui luttent contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, contre le TGV dans le Val de Susa… Soutien, solidarité avec tous ceux qui pensent qu’il y en a marre que le seul profit, à plus ou moins court terme, détruise la vie tout court, le cadre de vie, l’espoir, d’une multitude d’êtres humains sur la planète…
Le site www.prolongomai.ch fournit une vue assez complète sur les diverses coopératives.

Programme des manifestations à Arles au Capitole tous les jours de 11h à 20h.

Vendredi, 26 septembre 19h00
VERNISSAGE,* Apéro fermier musical avec le Conservatoire du Pays d’Arles au CAPITOLE
Lundi, 29 septembre20h00
AVENIR RADIEUX, une fission française - Représentation théâtrale avec et de Nicolas LAMBERT salle Jean et Pons DEDIEU, rue 4 septembre, Arles PAF : 13.- / 8.- Euros (en collaboration avec ATTAC - ARLES)
Mercredi, 1er octobre 18h30
NANOTOXIQUES, une enquête. Roger LENGLET présente son livre (Editions Actes Sud ) - Signature de l’ouvrage et apéritif fermier, en collaboration avec la librairie Actes Sud, au CAPITOLE
Samedi, 4 octobre 18h00
MOUTON 2.0 - Attention : nos vaches ont des puces et les brebis aussi... Projection suivie d’un débat avec le réalisateur Antoine COSTA et Florian POURCHI et des éleveurs. Événement proposé en collaboration avec les cinémas Actes Sud - Le Méjan
Dimanche, 5 octobre 15h30
LA PLANETE DES CLONES - des sciences de la diversité paysanne à l’uniformité industrielle - Avant-première : Jean Pierre BERLAN présente son ouvrage à paraître aux Editions la Lenteur. Séance suivie d’un apéro fermier au CAPITOLE
Jeudi, 9 octobre 19h00
ET MAINTENANT ? Apéro fermier et débat de clôture.
Débat suivi d’AMANTS et d’ANARCHISTES : spectacle de GERMANA et XAVIER du < www.quartettourbano.it > au CAPITOLE

Agenda solidaire

AgendaTous les événements