Les "camps roms" sont des espaces de lutte

Publié le :
  • Débat avec Mohamed Belqasmi, attaché de recherche au Laboratoire d’Études et de Recherche Sociales Institut du Développement Sociale de Haute Normandie, coordonnateur du dossier "Tsiganes" paru dans la revue Migrations et Société.
    Org. par l’ADATE en collaboration avec ACOFIS

    Grenoble, ADATE
    5 place Sainte-Claire
    Espace Abdelmalek Sayad, côté Cour,

Au-delà de l’image de populations livrées à elles-mêmes, les habitats auto-construits et les squats peuplés par des migrants de nationalité roumaine sont investis par des acteurs sociaux engagés dans la gestion sociale et spatiale de "quasi-camps". De ces lieux se déploie une variété de formes de mobilisations et de mouvements sociaux de contestation d’inégalités et de frontières sociales qui engagent tant les "Roms" que leurs défenseurs institués ou volontaires.

Agenda solidaire

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017