Coup de coeur : La Juridiction universelle / Justice universelle

Publié le :
  • Table ronde-débat avec en invité d’honneur l’ancien juge Baltasar Garzon connu pour son action déterminante dans les enquêtes sur les crimes commis en Argentine et au Chili pendant les dictatures. Participeront également la procureure Dolores Delgado Garcia et l’avocate Sophie Thonon qui modèrera la table-ronde.
    Inscription obligatoire et gratuite : Tél 04 76 42 38 53 ou mail
    Org. : Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, Collectif Mémoire-Vérité-Justice-Rhône-Alpes et l’Institut d’Études Politiques

    Grenoble, Palais du Parlement
    place St André
    (ancien Palais de Justice)

  • Conférence avec le juge Baltasar Garzón et Dolores Delgado Garcia, procureure de l’Audiencia Nacional d’Espagne, organisée par le Collectif "Mémoire, vérité et justice" et Sciences Po

    St Martin d’Hères, Institut d’Etudes politiques
    Domaine universitaire, IEP, Amphithéâtre C,

  • Film de Patricio Guzman et débat en présence de Baltasar Garzon et de Dolores Delgado Garcia.
    Organisé par le Collectif "Mémoire, vérité et justice" et le cinéma Le Méliès, dans le cadre du festival Ojo Loco.

    Grenoble, Cinéma Le Méliès
    28, Allée Henri Frenay
    quartier Caserne de Bonne

La compétence universelle de la justice est le droit reconnu à un État dans la poursuite et le jugement des auteurs présumés de certains crimes, en particulier les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, quel que soit le lieu où le crime est commis, et sans égard à la nationalité des auteurs ou des victimes.

Le 28 octobre 1998, l’Audiencia Nacional, la plus haute instance pénale espagnole, a accepté à l’unanimité le principe de juridiction universelle sur lequel le juge Baltasar Garzon fondait la procédure engagée contre l’ex-dictateur chilien, Augusto Pinochet.
Cette décision a profondément modifié le droit international.

3 évènements avec comme invité d’honneur Baltasar Garzón, juge espagnol qui a appliqué le principe de l’imprescriptibilité des crimes contre l’humanité pour la reconnaissance des crimes commis du temps de la dictature argentine et chilienne et du franquisme. Il a notamment traqué puis fait arrêter l’ex-dictateur chilien Augusto Pinochet à Londres en 1998.

A l’initiative du collectif Mémoire-Vérité-Justice Rhône-Alpes.

Agenda solidaire

AgendaTous les événements