A propos du projet de "démantèlement" du "bidonville de la misère" ESMONIN Communiqué de la CISEM

Publié le : , par  CISEM

La CISEM – Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants - tient à réagir à l’annonce d’un probable "démantèlement" du bidonville situé Boulevard Esmonin, annoncé par la Municipalité de Grenoble dans le Dauphiné Libéré (édition du 19 mai).

Les associations et collectifs qui agissent et luttent depuis des années pour le droit à un toit et à un hébergement pour tous et toutes, familles comme isolés, ne souhaitent certes pas la pérennisation de ce bidonville indigne gravement attentatoire aux droits fondamentaux à un toit, à la santé, à une scolarisation normale pour les enfants… Mais le terme "démantèlement" nous inquiète : nous avons assisté à plusieurs "démantèlements" de camps au fil des années opérés chaque fois avec une violence certaine et sans proposition de relogement durable et adapté aux besoins des personnes et des familles. Nous demandons avec insistance que soit élaboré en amont un dispositif de relogement digne, adapté, pérenne pour toutes les personnes installées actuellement sur ce "bidonville". Nous serons très vigilants sur ce point.

Grenoble, le 20 mai 2015

CISEM [Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants qui regroupe une quinzaine d’organisations associatives, syndicales et politiques)
c/° CIIP- Maison des Associations
38000 Grenoble
cisem.isere chez gmail.com

Agglomération grenobloise

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017