Bidonville Esmonin : Pas de destruction sans garantie de relogement pour tous et toutes

Publié le :
  • Rassemblement devant le Camp Esmonin pour exiger un toit digne pour toutes et tous
    A l’appel de : la CISEM Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants qui regroupe 15 organisations associatives, syndicales et politiques, dont l’APARDAP, le CIIP, le CSRA, la LDH Grenoble,la Patate Chaude, RESF, Europe-Ecologie/Verts Isère, Ensemble Isère, NPA, PAS 38, PCF, PCOF
    + Antigone, Collectif Hébergement Logement, Lutte Ouvrière, PAG 38, Parti de Gauche, SNUIPP/FSU

    Grenoble, avenue Esmonin
    devant le camp

Les Collectifs et organisations associatives, syndicalistes et politiques, dont beaucoup agissent et luttent depuis des années pour le droit à un toit et un hébergement pour tous et toutes, familles comme isolés, ne souhaitent certes pas la pérennisation de ce taudis de la misère, indigne, gravement attentatoire aux droits fondamentaux à un toit, à la santé, à une scolarisation normale des enfants. Mais l’annonce d’un "démantèlement" nous interroge. Outre la connotation criminalisante de ce terme, nous sommes très inquiets : nous avons assisté à plusieurs "démantèlements" de camps au fil des années, opérés chaque fois avec une violence certaine et sans proposition de relogement pour tous/toutes, durable et adapté aux besoins des personnes et des familles.
Nous DEMANDONS avec force que soit élaboré en amont, en concertation avec les habitants du camp, les acteurs et militants de terrain, un dispositif de relogement digne, adapté pour toutes les personnes installées actuellement dans ce bidonville. Nous AVERTISSONS SOLENNELLEMENT les autorités concernées que NOUS SERONS TRES ATTENTIFS ET VIGILANTS sur ces conditions

UN TOIT DIGNE C’EST UN DROIT FONDAMENTAL et UNIVERSEL !

Agenda solidaire

AgendaTous les événements