7 et 8 novembre à Gap, la solidarité avec les militant.es en procès Appel à mobilisation internationale

Publié le : - Date de modification :
  • Tous et toutes à Gap en soutien à 7 militant.es poursuivi.es pour leur solidarité avec des migrant.es

    La CISEM - Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants - a décidé, en solidarité, d’affréter un car (40 personnes de Grenoble à Gap pour nous joindre aux centaines de personnes qui viendront de partout en soutien aux "inculpé.es".

    Inscrivez-vous d’urgence (Bulletin d’inscription en pièce jointe).
    Si vous ne pouvez venir vous pouvez soutenir cette initiative en contribuant au financement de ce car (coût : environ 850 euros).

    Que vous vouliez venir à Gap et vous inscrire pour venir en car ou que vous vouliez apporter votre soutien pour nous aider à financer ce car, merci de nous renvoyer le bulletin joint

    Gap, devant le tribunal
    place St Arnoux

Appel à mobilisation internationale : mercredi 7 et jeudi 8 novembre 2018 procès de 7 militant.e.s dont 4 Français, 2 Suisses et une Italienne. Ces personnes risquent 10 ans de prison et 750000 euros d’amende (!!!).
Il leur est reproché "l’aide à l’entrée sur le territoire français d’étrangers en situation irrégulière, le tout en bande organisée" à l’occasion de la marche de solidarité du 22 avril dernier à Briançon. Marche au caractère spontané en réaction aux provocations racistes et dangereuses du groupuscule Génération Identitaire qui depuis la veille bloquait en toute impunité le col de l’Echelle pour refouler les migrant.es - en les exposant aux plus grands risques - voulant se réfugier en France.

Téléchargez le bulletin d’inscription pour aller à Gap le 8 novembre :

Bulletin d’inscription car Grenoble-Gap

Les Identitaires se vantaient d’avoir "pris le contrôle de la frontière", en mai dernier, au col de l’Echelle (près de Briançon).
La gendarmerie les a aimablement encadrés, pas la moindre GAV (garde à vue), pas la moindre vérification d’identité pour eux.
Pour le procureur, pour le préfet, pour Gérard Collomb, il ne fallait pas se faire de souci et ne pas s’inquiéter ni poursuivre cette usurpation de fonction évidente et scandaleuse.

Par contre, c’est la chasse aux bénévoles humanitaires, aux antiracistes et antifascistes.

3+4 de Briançon : Appel à mobilisation internationale
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voir :

Vigilance Isère Antifascisme

Les frontières sont humaines et non naturelles, à nous de les défaire !
Résistance et Solidarité sans frontières !
Les comités de soutien Français, Suisse et Italien aux 3+4 de Briançon

Voir aussi Alp’ternatives, média citoyen des Alpes du Sud

Agenda solidaire

AgendaTous les événements