Sur l’agenda 25 juillet 2016

  • Exposition - Ausencias (absences) du photographe Gustavo Germano
    Cette exposition met un visage sur les personnes qui ont disparu à l’époque des dictatures militaires en Argentine et au Brésil, des années 1960 aux années 1980 : des hommes, des femmes, des enfants victimes de sanglantes répressions. 30 000 disparus en Argentine et parmi eux, un des frères de Gustavo Germano.
    Dans les années 2000, le photographe réalise une série de clichés sur la base de photos d’albums de famille prises trente, quarante ans plus tôt. Gustavo Germano établit un parallèle troublant en saisissant sur les mêmes lieux et avec les mêmes postures les sujets photographiés. Mais ce rapprochement entre les deux époques souligne surtout la douloureuse absence de l’être aimé. Dans ces places vides, on aperçoit ceux qui ne sont plus là.

    Partenariat Collectif Mémoire-Vérité-Justice Rhône-Alpes et Musée de la Résistance et de la déportation de l’Isère / Maison des droits de l’Homme.

    Tous les jours sauf le mardi matin de 9h (10h le samedi et le dimanche) à 18h (mardi : 13h30-18h)

    Grenoble, Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère
    14, rue Hébert

  • Temps d’autoformation proposé par l’association Contrevent avec le soutien de Survie et du FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires) de Grenoble,
    Quel traitement médiatique des interventions françaises ? De quelle façon les médias collaborent à ces conflits extérieurs menés en notre nom ?

    Lecture collective - arpentage [2] de "L’opinion ça se travaille" de Dominique Vidal et Serge Halimi : Sur ces 5 dernières années, l’armée française a participé ou participe encore actuellement à des interventions extérieures majeures dans 5 pays différents (Centrafrique, Mali, Irak, Syrie, Libye). Ces guerres s’inscrivent dans une tradition impérialiste déjà vieille, renouvelée après la décolonisation. Elles sont financées par nos impôts. C’est l’un des domaines de l’actualité le moins bien couvert par les médias, ce qui permet aux décideurs de n’avoir aucun compte à rendre sur la question. Médias et industries de l’armement entretiennent par ailleurs des liens forts, par les puissances qui les financent (groupes Dassault, Lagardère...). Comment le fonctionnement des médias contribue-t-il à ces interventions militaires à l’étranger ?

    Infos et inscription ou par téléphone (Baptiste : 06 86 25 64 50)

    Grenoble, Maison des Habitants Chorier-Berriat
    10 Rue Henri le Châtelier
    Tram A et B, arrêt St Bruno

AgendaTous les événements

juillet 2016 :

juin 2016 | août 2016

juillet 2016 :

Rien pour ce mois

juin 2016 | août 2016